• Home
  • Déroulement d’un saut en parachute

Déroulement d’un saut en parachute

Vous souhaitez tout savoir sur un premier saut en parachute en tandem ? Alors vous êtes au bon endroit !

Que vous ayez le goût de l’aventure, que vos amis vous aient payé un saut ou bien que vous cherchiez de nouvelles expériences, vous avez tout à fait raison de vous questionner concernant le déroulement d’un saut.

Voici donc le déroulement de la journée, étape par étape.

L’enregistrement

Cette première étape n’est pas la plus amusante, mais elle est obligatoire.

Vous devez vous présenter au manifeste, où vous effectuerez le paiement et planifierez l’heure du vol.

Cela ne prend que quelques minutes et ensuite vous pourrez attendre patiemment dans l’aire de repos, où vous observez les parachutistes virevoltant dans le ciel avant l’atterrissage.

De quoi vous mettre l’eau à la bouche.

La formation et la signature de la décharge

On ne saute pas en parachute sans aucune explication préalable.

Vous passerez donc entre 15 et 20 minutes avec votre instructeur qualifié qui vous décrira la totalité du saut, les moments importants comme la sortie de l’avion ou l’ouverture du parachute, et les différentes positions que vous devrez prendre.

Pas de panique, lors du saut en tandem l’instructeur sera là pour vous rappeler la marche à suivre et il est bien sûr responsable de chaque phase du saut.

À la suite de la formation, vous signerez un document de décharge de responsabilité.

Cela permet d’attester de la prise de connaissance des conditions d’admissions et des possibles risques.

Encore une fois, n’ayez pas d’inquiétude, on se blesse moins lors de sauts en parachute que sur des terrains de football.

Vous devrez également mentionner si vous avez déjà une blessure en cours de rétablissement ou des maladies connues.

Le temps de s’équiper

Vingt minutes avant de grimper dans l’avion qui vous amènera tutoyer les nuages, il faudra vous habiller de la combinaison de saut.

C’est un survêtement d’une seule pièce conçu pour vous tenir chaud et pour vous éviter d’être déshabillé pendant le saut.

Vous garderez vos vêtements sous cette combinaison, optez donc pour une tenue aussi confortable que possible, et préférez une accumulation de chandails fins, qui vous protégeront mieux du froid qu’un seul pull épais.

Une fois à l’aise dans votre combinaison, c’est l’instructeur qui prendra en charge la mise en place du harnais tandem.

Il ajustera ce dernier aussi bien que possible, pour que le confort soit optimal, mais surtout pour que vous soyez en parfaite sécurité.

Il vous demandera ensuite de ne pas toucher aux ajustements, si vous sentez une gêne, alors ne touchez à rien et discutez-en avec l’instructeur qui se fera un plaisir de faire quelques modifications.

saut tandem parachute deroulement

On embarque et on décolle !

Selon la configuration des pistes d’envol et d’atterrissage, vous devrez marcher quelques minutes jusqu’à l’avion, ou vous serez transporter dans un véhicule.

C’est généralement le moment où on sourit avec une pointe de stress mais beaucoup d’excitation, à sa famille et ses amis qui sont venus assister à votre baptême de parachutisme.

Juste avant l’embarquement, l’instructeur s’assurera que vous avez bien suivi ses consignes et vérifiera que les ajustements de votre harnais sont toujours optimaux.

Le temps du décollage est enfin arrivé, les moteurs grondent, l’avion s’élance, votre cœur palpite et vous quittez enfin le sol.

Vous profiterez de 20 minutes de vol qui, quel que soit le lieu de votre saut, vous offriront une vue imprenable sur la région.

C’est compris dans le prix du saut, alors profitez-en au maximum.

Cinq minutes avant de voler « presque » comme un oiseau, l’instructeur vous rappellera les phases importantes du saut et effectuera une ultime vérification de votre harnais.

C’est une routine obligatoire quel que soit le club de saut en parachute que vous aurez choisi.

La sortie de l’avion

Vous en rêviez, maintenant vous y êtes.

L’instructeur ouvre la porte de l’appareil, vos émotions sont à leur maximum, vous allez enfin découvrir les plaisirs de la chute libre.

Vous avez peut-être décidé de faire filmer votre saut, alors le cameraman sort en premier de l’avion et s’accroche à l’extérieur pour avoir une prise de vue imprenable sur vos premières sensations.

C’est probablement le moment le plus fort et le plus intense du saut.

Vous et votre instructeur êtes agenouillés face au vide, et ce dernier vous propulse vers l’avant.

En dix secondes, vous atteindrez la vitesse de 200 km/h, vous vous sentirez étonnamment bien, votre estomac n’est pas chahuté et vous vivrez cinquante secondes de pure adrénaline et surtout de pur bonheur.

Pendant la chute libre

Lorsque la vitesse optimale est atteinte, l’instructeur vous stabilise dans les airs, bras et jambes écartés et vous avez réellement le sentiment de voler comme un oiseau.

Bizarrement, vous n’avez pas l’impression de tomber.

La friction de l’air est comparable à un gros coussin bien tendre et on se sent réellement bien.

L’instructeur vous fera tourner horizontalement à 360° pour profiter du paysage, très souvent au-dessus des nuages pendant les premières secondes.

Gardez bien les yeux ouverts, et ne ratez pas une miette, cette minute de chute libre vous semblera réellement trop courte, alors profitez en au maximum.

Vous ne vous demanderez pas pourquoi vous faites ça, au contraire, vous comprendrez rapidement les passionnés de ce sport.

déroulement saut parachute

On ouvre le parachute et on plane sous la voilure

À environ 1500 mètres du sol, l’instructeur vous indiquera que le parachute va s’ouvrir très bientôt.

Lors de l’ouverture, la sensation est similaire à un freinage intense en voiture qui remue un peu, mais rien de douloureux.

C’est le moment du calme après la tempête, on vole pendant environ 5 minutes en parachute, on se remet de ses émotions et on en vit de nouvelles et profitant plus sereinement du paysage et du silence du ciel.

Si l’instructeur vous sent en confiance, alors il vous laissera contrôler le parachute et effectuer quelques virages dans le ciel.

Ces quelques mouvements sont tellement simples, qu’on y prend rapidement goût, et il arrive régulièrement qu’on se renseigne ensuite pour prendre quelques cours de parachutisme afin de pouvoir un jour sauter tout seul.

Et malheureusement, il faut bien atterrir

Si autrefois l’atterrissage était un moment redouté et parfois rude, les nouveaux parachutes permettent de se poser tout en douceur et avec précision.

On atterrit donc généralement à proximité de nos amis qui seront certainement fiers de nous, et la descente de l’adrénaline provoque un sentiment de puissance ou d’accomplissement qui généralement nous donne encore plus de confiance dans notre vie quotidienne.

Oui ! Même si ce n’est pas prouvé scientifiquement, la chute libre à des effets bénéfiques sur notre mental.

C’est fini !

On est au sol, on remercie l’instructeur pour ce moment magique, on prend nos proches dans nos bras et on raconte nos émotions avec la voix tremblante de plaisir.

On vous remettra ensuite un certificat officiel qui atteste de votre premier saut en parachute.

Ce petit bout de papier, signé de l’instructeur, vous sera demandé si vous souhaitez suivre ensuite des cours de parachutisme.

Si vous avez demandé une vidéo, alors vous pourrez généralement regarder cette dernière directement sur place, avec vos amis, qui rigoleront de vos mimiques avant et pendant le saut.

Il sera temps ensuite, de rentrer chez vous, le cœur et l’esprit marqués à vie par cette expérience hors du commun.